Printemps

Discussion dans 'Pause jardinage' créé par Bénédict, 21 Mars 2018.

  1. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Bonsoir, vu que certaines sorties sont fermées, pas trop le choix.
    Le naufrage, nous le savions tous, et cela depuis des années, chacun nous avons tenu à ramer, comme nous pouvions, chacun avec ses thèmes, ses opinions, ses passions, du moment que quelqu’un , non pas gouverne ,mais assure une présence dans le rouf.

    Alors ,aujourd'hui, il parait que c'est une nouvelle saison, bien emmitouflé, je vois mes pivoines, je sais, il est bien trop tôt, sauf que,...
    A l'automne, juste après la taille, je les avais enfouies sous une couche de compost, elles sont gourmandes, puis une couche des dernières tontes, lors de leur décomposition elles apportent un peu de chaleur tout en protégeant de la pluie, de la grêle, de la neige.
    Là, ce matin, je vois leurs pousses, rouges, vigoureuses pointer vers le ciel, mais pas idiot, une nouvelle couche de compost à mettre pour protéger, les gels de printemps, l'année passée ont fait des ravages, aucune envie de les revivre.
    Et comme je ne peux pas les sortir du sol...
     
    lorrain54 aime ça.
  2. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    ...et j'ai bien fait.
    La neige est revenue, dire qu'il fait froid est un euphémisme, heureusement elles, comme les hortensias sont à l'est de la maison, sous le vent, d'une part il y a plus de place, d'autre part ces plantes détestent le soleil brûlant ,mais on est loin de cela.
    A l’ouest, les rosiers qui eux ont horreur des premiers rayons de soleil sur leurs bourgeons parfois givrés.
    Grillage assuré.
    Mais pour le moment ,ils se reposent.
    Bon début de printemps à vous, avec un bon cache nez.
     
  3. Mamagreen

    Mamagreen Lorrain(e) discret(e)

    Inscrit:
    10 Octobre 2014
    Messages:
    110
    J'aime reçus:
    46
    Points:
    91
    Localité:
    Près de Nancy

    :blume11: T'as froid ? :perenoel:
     
  4. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Ben non, je suis bien couvert, les plantes poussent doucement en interne, petites graines et jeunes pousses....ou survivants.
     
  5. Mamagreen

    Mamagreen Lorrain(e) discret(e)

    Inscrit:
    10 Octobre 2014
    Messages:
    110
    J'aime reçus:
    46
    Points:
    91
    Localité:
    Près de Nancy

    Sinon, j'peux te refiler mon bonnet rouge, et partager un coup d'mirabelle...
     
  6. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Merci mais j'ai plutôt le duffel coat et le chapeau de Paddington, mais sans son ait mignon et débonnaire, la marmelade maison d'agrume est dans le bas du placard avec les tranches de brioche, miam et slurp.

    Et bon mécréant, je vais couper le buis pour demain, une habitude , pour une amie, vicaire de ma paroisse, cela peut sembler étrange, je ne mets jamais les pieds dans l'église, sauf pour les enterrements, mais quand elle a su qu'il était issu d'une bouture donnée par Paul VI elle m'en demande chaque année et si je ne suis pas présent, sait qu'elle peut se servir dans les massifs....du moment qu'elle respecte globalement les formes des plantes.
    Le sécateur est dans le panier sous le porche, avec les gants et les noix pour les écureuils.

    Pour la mirabelle, je ne dis pas non, mais pour la cuisine, avec une pintade ou un cake,
    Merci.
     
  7. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Cette nuit, sans un bruit, discrètes et cachottières, elles sont revenues, vite écloses, les scilles, il paraît de Sibérie, je n'en sais rien ,sauf que c'est la jardinerie du bout de la rue.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Scille_de_Sibérie
    Elles pavanent leur bleu intense au milieu des petites primevères blanches ,toutes menues et redoutant les frimas.
    Mais elles restent timides et à découvrir, en cherchant des œufs, par exemple.
     
  8. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Un peu retardataires, jonquilles et violettes sont venues se joindre aux autres.
     
  9. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Ah oui, aujourd’hui, jeudi saint, cela fait longtemps que , en fait non, j' accorde de l’intérêt à ces dates.
    Juste le calendrier des Postes ou l'almanach pour m'y faire penser
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Grand_Messager_boiteux_de_Strasbourg
    Je blague, cela a toujours eu sa place, entre vacances et pénitences.
    Les vacances, je passe, guillerettes, frivoles, avec un parfum de fleurs.
    L'autre aspect, une famille (ancienne) bigote, voir plus, anti Vatican 2, un curé pas moderne, mon latin n'est pas seulement de cuisine mais aussi de sacristie.
    Alors demain, vendredi saint,outre les messes pénibles et sinistres, c'était grand jeune à la maison, les autres vendredi, ce n'était déjà pas rigolo.
    Mais en fait j'aimais bien, un ragoût de pommes de terre, un peu basique, mais épicé et moelleux, une petite merveille, je n'ai jamais réussi à le reproduire.
    Donc ,je m'adapte, reprenant la Bible, demain les herbes amères, épinards et oseille accompagneront le saumon, le Geffiltefish/carpe farcie contient trop d’arêtes, et c'est agaçant de trouver la moitié du plat sur le bord de l'assiette.
    https://www.cuisineaz.com/recettes/carpe-farcie-12880.aspx
    étape 8, armez vous d'une pince à épiler et de beaucoup de patience, vous risquez de manger froid.
    Amusant, quand j'ai demandé à fiston ce qu'il souhaitait pour Pâque, je m'attendais à du mouton, des pintades...et non, juste des pâtes bolognaises, bon j'ai encore un curry d’agneau en réserve, on ne sait jamais.

    Dans le jardin, pleins de trucs verdissent, gonflent, se débourrent, encore quelques jours et ce sera l'explosion.
    Le réveil des épices aussi.
    Miam
     
  10. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Yoh, petit tour dans le jardin ce matin, promis juré, hier ce n'était pas là, des trucs rouges qui dépassent des buis, des pousses de pivoine arbustive, déjà bien développées, j’espère due les gels prochains les épargneront.
    Trop beau à la floraison.
    En plus il faut de la patience pour les voir, plein d'années.

    Le saumon ,l'oseille et les tagliatelles frisottent, comme d'habitude il y aura une assiette en plus pour la personne qui demandera de l'aide.
    Une vieille habitude familiale, bien entendu on peut lui donner 20 Euro, un Tup empli de bonnes choses, mais cela ne remplace pas un moment de détente, de partage, une douche chaude, un lit confortable et sur et pouvoir laver ses habits pour retrouver sa dignité, mes armoires sont aussi ouvertes, si la taille correspond..
     
  11. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Pas Hs, mais hors région, une visite éclair au Pays Basque, dans la maison de famille, pas le temps de sortir la planche de surf, en plus il fait frisquet de la nouille,(petit écho à Georgia Nicolson un truc à lire et rire sur la plage, regards étonnés des voisins)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Journal_intime_de_Georgia_Nicolson
    , juste admirer le terrain empli d'ophrys, j'en avais plantés quelques uns récoltés dans le chantier d'une route de pâturage /estive il y a des décades, plantées au bout du jardin, maintenant ce sont des milliers.
    Bien entendu la personne qui s'occupe du terrain a l'interdiction de tondre cette parcelle avant mai, plus tard elle servira à la piste de croquet de la troisième génération.
    Des botanistes m'ont donné leur vrai nom, et en deux heures, j'ai oublié.trop compliqué et mon latin est lointain , mais c'est dans le genre abeille ou miel.
    Sinon, le conservatoire du littoral est autorisé à en prélever pour les replanter, dans le style pelouses acides.
    Ainsi que particulièrement la station d'Abbadia au dessus de ma plage préférée pour les déjeuners d’anniversaires, mais c'est risqué.
    http://www.conservatoire-du-littora...a-corniche-basque-64_pyrenees-atlantiques.htm

    En Lorraine, pas d'orchidées , elles n'ont jamais repris, pas le bon sol, mais des jonquilles ,narcisses à foison, primevères, violettes, jacinthes....et dans la haie, le jaune indécent des mahonias et autres forsythias.
     
  12. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Quelques jours d'absence et je débarque au Japon; des routes emplies de cerisiers en fleurs, certes, ceux ci ne donneront pas de griottes autres burlats ou bigarreaux, mais le moment est magique, un peu terni par la pluie.
    Ah oui, je suis juste au bout de ma rue.
    Mes prunus n'ont pas encore fleuri, je préfère, les dernières gelées, ils n'aiment pas.
     
  13. Mamagreen

    Mamagreen Lorrain(e) discret(e)

    Inscrit:
    10 Octobre 2014
    Messages:
    110
    J'aime reçus:
    46
    Points:
    91
    Localité:
    Près de Nancy

    Bon, là, c'est pas plutôt l'été ?
     
  14. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Non, sakura se fane mais dans le jardin une nouvelle teinte apparaît, le vert tendre des bourgeons et premières pousses, frimousses de printemps, un peu partout, les arbres se couvrent, même des papillons sont de la partie, les tulipes sont prêtes à éclore.
    Les bourgeons de pivoines sont juste à l'explosion, toujours une surprise.
    Et non, ce n'est pas l'été, il va falloir protéger tout cela, parfois, selon les moments.
     
  15. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Plein de fleurs pointent leur nez, au sol ou dans les airs.
    Partout cela grouille de piafoux et de mésanges, les vieux bouts de pain ,de lard, disparaissent en un instant, le temps des amours revient,
    je vais sortir ma vieille peau de mouton, celle qui part en pelade, pour leurs nids, sans oublier les graines bien nourrissantes, et oui, c'est l'époque de la disette pour eux.

    La semaine dernière, bonjour le vacarme, des nuages de migrants, oies ou autres, sonores et caquetantes.
    Une formation digne de la patrouille de France, en plus massif.
    Je pense qu'elles ont passé la nuit entre Montenach et Mondorf, en compagnie des hérons.
     
  16. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Ce n'est plus une pelouse, juste un champ de fleurs, après les violettes les myosotis sont apparus partout.
    Bien entendu, aucune envie de tondre ce tapis, d'autant que mes allergies ne sont pas tendres en ce moment, une demie heure dans le jardin, quatre heures à souffrir, yeux qui larmoient, nez en déroute,....,j'en arrive à espérer la pluie.
    Alors, juste le temps de prendre mes photos et zou, à l'abri.
     
  17. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Il y a pas mal de temps, j'avais posté un petit article,sur un site cousin mais défunt, pour un végétal étonnant, le pommier colonnaire, Malus columnaris si je me souviens, j'ai perdu l’étiquette.
    J'en ai un , planté au bord de la terrasse, mais il a souffert, gel ou oiseaux, sa tige a été détruite.
    Mais loin de dépérir, il a réveillé des pousses latérales qui elles aussi partent à la verticale, une histoire de gènes, il parait.
    Il y en a une vingtaine, grosses comme mon bras et bien au delà des deux mètres annoncés, on approche des dix il faut aussi dire que la souche est musclée, genre à servir dans le seigneur des anneaux pour les Ents.
    Pas que cela m'inquiète, tout est en fleur, et si les gels tardifs ne chamboulent pas tout, à l'automne prochain, les piaffoux pourront se régaler.
    Moi aussi pour une compote un peu acide.
    Pour le moment, c'est juste magnifique.
     
  18. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Le jaune s'estompe, se fane.
    Le rose envahit le jardin, les pommiers. , les pruniers où j'accroche le hamac en été, les arbres de Judée, magnifiques cette année, ils ont bien grandi depuis leur plantation, sans doute que le sol profond leur convient.
    Des myosotis partout, même les pissenlits sont cachés.
    Les lilas sont en train d'éclore, juste un peu, mais ils sont denses et vastes, une ancienne taille incontrôlée (non, pas moi) les a rendus invasifs.
    Un soucis avec mes buis, des dommages sur les feuilles de certains, alors, parasites ou gelée, cela me gênerait de les supprimer, vu le temps que je leur ai consacré.
    Bon, on affûte la cisaille et le sécateur.
    Ce soir avec une amie, aile de raie à l’orange, compote de poireaux et une tarte aux airelles.....sans oublier la salade de pissenlits du jardin, bon, ,je triche , il y a aussi des foies confits de mon autre patrie et des œufs de caille.
    C'est compliqué les femmes, soit elles sont en retard, j'ai l'habitude , soit en avance, et cela dérange grave, ouvrir la porte avec un tablier de cuisine, je rassure, rien d'indécent dessous, cela gêne.
    Et se retrouver à émincer les poireaux, j'ai connu plus glamour.

    Ce soir, avant de se délasser, petit tour au théâtre, j'ai oublié le titre, mais il faut stimuler la commune.
    En fait,
    https://www.republicain-lorrain.fr/...aine/Moselle/Guenange/2018/04/21/Speed-dating

    Plusieurs de mes enfants ont été acteurs, que ce soit à Metz, Thionville ou Bussang, puis Paris entre Tchékov et Hollydais on ice.
    Le dîner attendra.
     
    Dernière édition: 21 Avril 2018, à 20:53
  19. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) impliqué(e)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    524
    J'aime reçus:
    105
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    soir,

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    elle se moque de moi,
    réveil hirsute,
    marques d'oreillers.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    elle vole autour de ma tasse,
    grignote ma brioche,
    renverse le sucre.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    posée sur chaque fleur,
    amie de chaque escargot,
    bienvenue à chacun....

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    elle a volé mes réserves,
    celles pour après,
    pour plus tard.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    paquets plus hauts qu'elle,
    elle, les a changés,
    paquets surprises.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    des graines,
    des graines ,
    qu'elle sème.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    des amies,
    proches ou lointaines,
    siennes ou miennes.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    des paquets ,
    de soleil,
    de ciel bleu.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui sème
    les nuages,
    et la pluie.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui répand
    les sourires
    et les rires.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui déverse
    les larmes
    et les chagrins.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui fleurit,
    qui ternit,
    qui reconstruit.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    elle qui comprend,
    elle qui ne juge pas,
    assise au bord des fleurs.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui sème l'espoir,
    sous un ciel noir,
    sous l'orage.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui porte sa douceur,
    qui porte sa colère,
    selon le moment.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    qui sème,
    elle ou d'autres,
    tous les sentiments,
    toutes les émotions,
    tous les espoirs.
    A nous ,
    c'est vrai,
    de les entretenir.
    Autant qu'une corvée,
    c'est un cadeau.

    Seuls notre attention et notre amour pourront les faire fleurir, les partager, les donner.

    Il y a une elfe dans mon jardin,
    bien fatiguée,
    allongée,
    souriante.

    Il y a une elfe dans mon jardin
    dans la douceur de la nuit,
    de droite,
    de gauche,
    elle a fait neiger les pommiers,
    mousse blanche ou rose,
    un tapis à leurs pieds
    des flocons volent encore,
    lucioles dans le soleil.
    Je la devine, assoupie
    dans ce gigantesque duvet,
    souriante.
     

Partager cette page