mes brav' gens, y'a pu' d' saisons.

Discussion dans 'Pause jardinage' créé par Bénédict, 5 Janvier 2018.

  1. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    496
    J'aime reçus:
    101
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    je n'ai pas dit, ma brave dame pour éviter la guerre des genres, gens ,lui est neutre.
    Alors, je suppose que pour vous c'était pareil, deux jours abominables à ne sortir ni un chrétien ni un mécréant quel qu'il soit, un vent à décorner les gazelles, une pluie parfois si forte et drue que l'on pense à de la grêle, même les chats restent sagement à l'intérieur.

    Ce matin, ouf, un peu de calme, en profiter pour dormir sans tous ces bruits, dehors ou dedans qui angoissent.
    Un tour au jardin, bottes en latex de rigueur, histoire d'évaluer les dégâts, rien de bien méchant, mais des feuilles mortes ont été transportées loin;en dessous d'elles, je découvre, en fleur, des crocus et des primevères, touffues, ras du sol, un rayon de lumière dans la grisaille.
    Sont elles en avance ou en retard, mais il est rare que j'en trouve à cette période.
    Quand je vous disais qu'il n'y a plus de saison.
     
  2. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    496
    J'aime reçus:
    101
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    La haie se pare de jaune, les mahonias et les jasmins d'hiver, et de rose nacré( des..???, j'ai oublié le nom et les étiquettes ont disparu depuis longtemps, mais c'est beau, discret et son odeur est envoûtante, je me souviens, des hamamélis, mais pas jaunes) ,les noisetiers pleurent sous les chatons.
    Un peu de bois-joli pointe ses fleurs sur la nudité des branches. Oui, mais pas touche, c'est toxique, ce machin.
    Partout, les primevères se révèlent, comme des assiettes de sourires posées au sol.
    Assez coquin, j'ai laissé devant ma porte un panier empli de noix, et il semblerait que quelqu'un s'y serve ,ne laissant que des coquilles vides.
    Des soupçons légitimes, à l'encontre de mon visiteur gris et fauve, mais , ne devrait il pas dormir en ce moment???
    J'avoue l'avoir attiré.
    Une relation complexe avec les écureuils, entamée bien loin, Hyde Park pour mon fils, Central Park pour moi, la forêt juste à la porte pour les deux.
    J'en ai aussi croisé , à deux pas du Louvre, aux Tuileries.
     
  3. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    496
    J'aime reçus:
    101
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Une évidence, j'aime la cuisine, pas pour la manger, mais pour l'imaginer, certes les repas quotidiens, j’assure mais n'y prends pas toujours plaisir.
    Surtout depuis que la famille s'éparpille, les enfants sont grands.
    Conjugué à ma passions des livres, il est normal que les manuels de cuisine aient leur place dans mon univers.
    En fait non, les trucs basiques, direction la poubelle, sauf celui qui concerne ma première cocotte minute, les temps de cuisson sont identiques pour le micro ondes.
    Mais les beaux livres, ceux qui racontent la relation entre une personne et sa cuisine sont les bienvenus.
    Ainsi on trouve Monet, j'adore Giverny, Manet, Proust, épicurien, Garfield, Scarpetta,si, si,la criminologue et d'autres.
    https://www.babelio.com/livres/Cornwell-La-Cuisine-de-Kay-Scarpetta/232250

    Alors petit gag, un ouvrage qui va de ci, de là, il erre dans la maison, mais tombe toujours sous la main,
    https://livre.fnac.com/a10808540/As...-s-Creed-Le-Codex-Culinaire-Thibaud-Villanova
    je n'y ai jamais joué, mais je vais me laisser tenter pas les recettes.

    Sinon, mes incontournables
    https://livre.fnac.com/a1914597/Alain-Pujol-La-cuisine-des-memes
    mes attaches au sud ouest sont prégnantes
    et, un peu à l'origine de ma culture,
    https://livre.fnac.com/a8757776/Anne-Martinetti-La-cuisine-de-la-Bible

    Ah oui, pour ce soir une carbonnade de joues de bœuf et un gratin de choux de Bruxelles et de topinambours.
     
  4. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    496
    J'aime reçus:
    101
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Dans ma haie, un nombre de viburnes, entre blanc, rose et nacre, une odeur collante, doucereuse ou obsédante. séduisante, pourquoi pas?
    https://www.google.fr/search?q=arbu...ome..69i57.48032j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8
    Qui se distingue de celle de la neige, figée.
    Outre les fleurs, les feuilles , les tiges sentent.
    Une odeur fruitée, thé , mandarine ,et caramel.
    Juste une main qui caresse,.....
    Et se perds dans le soir.
     
  5. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    496
    J'aime reçus:
    101
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    Yo ,après des jours de douceur humide, un matin clair, je ne sais pas encore, et givré, c'est certain.
     
  6. Bénédict

    Bénédict Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    8 Août 2008
    Messages:
    496
    J'aime reçus:
    101
    Points:
    116
    Localité:
    Guénange

    En fait si, il reste des saisons.
    Ce matin, cela semble étrange, c'est le silence qui m'a éveillé, enfin un bruit feutré, lisse.
    Dehors, tout est blanc, pas une couche énorme, juste parer tout d' hermine.
    Bien entendu, tout cela a fondu, si lentement que les égouts ne s'en sont pas rendus compte.
     

Partager cette page