Les livres sur Jeanne d'Arc

Discussion dans 'Livres' créé par Lothringer, 5 Mars 2010.

  1. Lothringer

    Lothringer Administrateur Fondateur

    Inscrit:
    30 Juin 2007
    Messages:
    7,776
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    106
    Localité:
    En Lorraine

    On a déjà signalé "Un roman : la guerre de 100 ans" (merci Mam') récemment paru et qui conte l'histoire de cette guerre de Philippe IV au XVème siècle...
    Ce roman retrace je cite, une histoire qui a forgé l'identité française. Il y est question de l'ascendant psychologique apporté par Jeanne d'Arc.

    Si vous vous intéressez à la version surviviste, il y a une enquête sur cette Jeanne d'Arc "qui n'est pas celle qu'elle prétend être", qui bat en brèche l'histoire officielle : "L'affaire Jeanne d'Arc" de Marcel Gay et Roger Senzig. Noter que Marcel Gay est Grand reporter à l'ER.
    Je pense que ce livre montre bien la dimension politique de Jeanne, mais sans forcément réussir à étayer concrètement toutes les hypothèses avancées.

    Incontournable si on s'intéresse au sujet : le Jeanne d'Arc de Régine Pernoud. Un travail d'historien très bien documenté, et pour ne rien gâcher ce livre est très beau. Le Moyen-âge est aussi remis en contexte et on comprend bien que ce n'est pas la période de barbarie souvent désignée par le lieu commun. C'est un livre de faits essentiellement, il ne prend pas partie.
    On reste par contre un peu sur sa faim au sujet du procès, mais ça ne fait rien parce qu'il y a d'autres livres consacrés uniquement au procès, comme le Procès de Jeanne d'Arc de Brasillach qui reprend toutes les grandes répliques du procès (on dirait les répliques "cultes" aujourd'hui) et nous éclaire sur l'audace de la petite paysanne lorraine face à ses juges.

    On peut parler de la bande dessinée Jeanne d'Arc : gagner la paix, qui est bien dessinée et s'appuie sur des travaux d'historiens... Pas d'élucubrations de ce côté là, du bel ouvrage.

    Enfin on peut faire une parenthèse sur le film de Besson avec Mila Jovovich, qui vaut le coup d'oeil pour le siège d'Orléans et quelques scènes épiques, mais que beaucoup d'amateurs de la pucelle ont trouvé lourdingue et pas forcément fidèle à la trame historique. Kriegspiel a relevé un certain nombre d'erreurs ici.

    [​IMG]
     
  2. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    Je conseille "La Hire ou la colère de Jehanne" de Régine Deforges

    [​IMG]
    Mot de l'éditeur :

     
  3. Lothringer

    Lothringer Administrateur Fondateur

    Inscrit:
    30 Juin 2007
    Messages:
    7,776
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    106
    Localité:
    En Lorraine
  4. lorrain54

    lorrain54 Lorrain(e) passionné(e)

    Inscrit:
    29 Novembre 2009
    Messages:
    1,927
    J'aime reçus:
    230
    Points:
    201
    Localité:
    dombasle sur meurthe

    J'en possède un qui n'est pas dans la liste, Jehanne 1407-1452 de Jean de Saint-Jean.
    édition la Baule ,
     
  5. Lothringer

    Lothringer Administrateur Fondateur

    Inscrit:
    30 Juin 2007
    Messages:
    7,776
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    106
    Localité:
    En Lorraine

    Tu aurais l'ISBN ?
     
  6. lorrain54

    lorrain54 Lorrain(e) passionné(e)

    Inscrit:
    29 Novembre 2009
    Messages:
    1,927
    J'aime reçus:
    230
    Points:
    201
    Localité:
    dombasle sur meurthe

    Je pense que la norme ISBN date de 1972, mon livre est une 2ème édition de 68, voici les images.en couverture il s'agirait de la signature de Jehanne.

    [​IMG]

    [​IMG]
     
  7. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

    Jeanne d'Arc, Jeune fille de France brûlée vive

    Genre: Roman Historique
    Auteur: Max GALLO
    Editeur : XO EDITIONS (3 novembre 2011)
    ISBN-10: 2845634404
    ISBN-13: 978-2845634404
    (18,91 euros)

    [​IMG]
    (avec une telle crinière rousse, on comprend que les Anglais l'aient prise pour une sorcière,...)

    http://www.anamor.fr/oeuvres/jeanne-d-arc-jeune-fille-de-france-brulee-vive.html
    http://www.famillechretienne.fr/liv...-france-brulee-vive_c6_s264_ss265_d63247.html

    Perso les romans historique ne sont pas mon truc, tant qu'à lire du texte pur (pour ne dire dire de l'ASCII) je préfère les chronologie exactes, les compilations de documents historiques que des romans qui prennent souvent leur liberté et qu'on peut difficilement citer comme référence historique ni utiliser comme source iconographique. Mais d'autres aimeront cette façon d'aborder l'Histoire.
     
  8. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    Belle représentation de Jeanne, assez inhabituelle. De qui est la peinture ?

    Ils auraient pu aussi la prendre pour une belle Irlandaise ?
     
  9. Goumi

    Goumi Invité(e)


    Je pense que ses cheveux roux ne sont qu'une représentation romantique, peu fidèle à la réalité mais collant aux croyances de cet auteur.

    Lire la malheureuse histoire des roux :
    http://journal-regards.com/2011/02/11/la-malheureuse-histoire-des-roux/
     
  10. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    Je n'ai jamais imaginé qu'elle put être rousse... pas plus que blonde ou brune.
    En "bonne" Lorraine, ne devait-elle pas avoir des cheveux châtain.. et des yeux clairs, gris ??
     
  11. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    [​IMG]

    C'est Jeanne d'Arc peinte par Dante Gabriel Rossetti, peintre anglais du 19ème siècle.
    Il y a beaucoup de rousses dans son œuvre.

    Elle est très jolie !
     
  12. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

    Oui c'est la grande époque des pré-raphaélites, mais je préfère les rousses en fées/princesses arthuriennes
    http://www.scientificoatripalda.it/vociedechi/sito 3a/image/women/La belle dame.jpg
    En guerrière, ça ramène trop au stéréotype Sonja la Rousse (l'alter ego féminin de Conan le Barbare)
    Toi, tu as voté pour Miss Alsace.
     
    Dernière édition: 18 Décembre 2011
  13. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    Je ne suis pas du tout motivée par les miss... mais je trouve les filles celtiques aux longues chevelures rousses ondulées très jolies... peut-être à cause de mes origines 1/4 bretonnes avec un AGP qui était un "rouquin" vrai de vrai. :blum12:
     
  14. lorrain54

    lorrain54 Lorrain(e) passionné(e)

    Inscrit:
    29 Novembre 2009
    Messages:
    1,927
    J'aime reçus:
    230
    Points:
    201
    Localité:
    dombasle sur meurthe

    Beaucoup de livres et autres choses sortent en 2012 pour les 600 ans de la naissance de Jehanne , pourtant d’après mon livre elle serait née en 1407 :bos7:
     
  15. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    Plusieurs sites (dont wiki-je-sais-tout) la disent née le 6 janvier 1412.
     
  16. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

    "Jeanne d'Arc, le stratagème" de François Ruggieri

    Voila un roman qui trouvera sa place dans votre bibliothèque entre "La Victoire de la Grande Armée"
    de Giscard d'Estaing et "Louis XX" d'Ardisson. Si Napoléon a pu revenir victorieux de la Campagne de Russie et Louis XX restaurer la Monarchie aprés la défaite de 1870, pourquoi Jeanne ne serait-elle pas l'identité secrète de Philippe de Bavière ?
    http://www.rtl.fr/emission/l-heure-...-17-mai-jeanne-d-arc-le-stratageme-7686814800
    http://livre.fnac.com/a3437695/Francois-Ruggieri-Jeanne-d-Arc-le-stratageme
    L'auteur a-t-il apprécié le personnage de Yellow Dancer dans la 3e saison de Robotech ?

    Je vous invite à écouter la réponse d'Olivier Bouzy
    http://www.europe1.fr/France/Jeanne-d-Arc-etait-elle-un-homme-892685/

    N'ayant pas d'argent à perdre, je me contenterai de répondre à l'article du Républicain Lorrain du 6 janvier 2012 et à l'interview sur France TV:
    http://www.francetv.fr/info/et-si-jeanne-d-arc-etait-un-homme_44671.html

    "Inventer le stratagème d'une bergère"
    Pourquoi inventer ce qui existe déjà ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Piéronne_la_Bretonne
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Katherine_de_La_Rochelle

    "une force physique hors norme"
    Jeanne peut porter une armure. Complète ou partielle ? A pied où à cheval ? Et alors, pour avoir déjà porté une armure de plates partielle de 15 kg en en pesant moi même 80 pendant 6 heures non stop à pied, je peux dire que le poids était assez bien réparti comparé au haubert normand.
    Une femme soldat ou pompier d'aujourd'hui se débrouille avec un équipement de 20-25 kg (casque, gilet pare balle ou bouteille d'oxygène) pour monter une échelle. Le barda des paras et légionnaires en Afghanistan peut en atteindre 30 et ce ne sont pas les condition de la vallée de la Loire. Moi même j'ai plutôt pris 10kg de graisse que de muscle depuis les 70 kg que je faisait à la fin de mon service militaire donc 25 kg quand on a 17-19 ans, c'est pas le bout du monde.
    Jeanne sort à peine de l'adolescence or beaucoup de femme prennent entre leur 20 et 50 ans plus de 25 kg au fil des grossesses sans que cela ne les rendent impotentes. La famille d'Arc est relativement aisée, ce ne sont pas des serfs affamés.
    La "force" de la Jeanne historique n'a pas besoin d'autre justification. Au mieux Ruggieri perd son temps à expliquer comment la Jeanne du jeu "Wars & Warriors", sans doute le véritable sujet de son étude, découpe l'Anglois aussi facilement que le cuisinier de votre cantine tranche ses rosbifs [ame="http://www.youtube.com/watch?v=CCm8P1zT1EY"]Wars and Warriors: Joan of Arc Mission 5 Part 24 - YouTube[/ame] . S'il y révèle également le secret de la version escrime du "poing fantôme du Phoenix" que, malgrès mes visionnages des Chevalier du Zodiaque je ne suis jamais parvenu à réaliser, peut-être le livre vaut-il d'être acheté.


    "Aucun homme n'aurait accepté d'obéir à une femme."
    Bien avant Marie de Médicis, les femmes de pouvoir mènent des guerres en dirigeant
    - les (Grands-) Bretons antiques
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Boadicée
    - les Francs Mérovingiens
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Brunehilde_(reine)
    - les Franco-Ecossais
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_de_Guise_(1515-1560)
    - les Anglais
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Élisabeth_Ire_d'Angleterre
    et plus tard nous aurons
    http://www.lorraine-cafe.fr/showthread.php?t=4793

    "surtout une roturière"
    Tiens donc, je croyais que la mise à mal de la noblesse et du pouvoir royal avait renforcé le poids du "Tiers-Etat" et que des agitateurs roturiers pouvaient lever des milices

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Étienne_Marcel#Mont.C3.A9e_en_puissance_de_la_bourgeoisie
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Maillotins
    Certes il s'agit là de citadins, mais n'oublions pas que les armées féodales "chevaleresque" recrutent dans les campagnes. En outre ces osts décimés entre Crécy et Azincourt sont remplacés par des compagnies de mercenaires http://fr.wikipedia.org/wiki/Grandes_compagnies pour lesquel le prestige du blason et de la lignée ne signifiait plus rien. Un aventurier pouvait devenir seigneur de guerre.


    "Cacher un bâtard"
    Pourquoi Philippe d'Orléans ou de Bavière cacherait-il son ascendance quand son demi-frère Jean Dunois se fait fièrement appeler le "Bâtard d'Orléans" ?
    Cette idée vient de la réplique de Jeanne au Duc d'Alençon "Vous, soyez le très bien venu. Plus nombreux seront-ils ensemble du sang royal de France et mieux cela sera."
    http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/1alencon.htm
    où Jeanne se serait incluse dans ce "ils"

    "Ramener des filles et surtout pas les vieilles."
    Il est exact que Jeanne partageait sa couche avec d'autres jeunes-filles, tout comme c'était le cas partout jusqu'aux XIXe siècle à la manière des filles Ingalls dans "la petite maison dans la prairie". Les sœurs dormaient ensemble dans toutes les familles modeste où on avait que peu de chambres et guère plus de lit. Croyez-vous que les châteaux-forts disposaient de beaucoup de chambre d'amis ? Même si Jeanne guerroie en bord de Loire, nous ne sommes pas dans le contexte des châteaux hôtels de la Renaissance.
    Si une jeune visiteuse de marque arrivait, il était normal que son hôte lui propose la couche de sa fille ainée et non de dormir avec la garnison ou les cuisinières serfs de corvée.
    En outre, les colères de Jeanne envers les "ribeaudes" rôdant autour du camp
    [​IMG](miniature des Vigiles de Charles VII)
    Elle aurait même démanché l'épée de Ste Catherine à force de frapper du plat les fesses des récalcitrantes.
     
    Dernière édition: 24 Janvier 2012
  17. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

    "Du siège d'Orléans à la bataille de Patay, 1428-1429" H&C

    "Du siège d'Orléans à la bataille de Patay, 1428-1429. Jeanne d'Arc sur le chemin de la victoire" de Stéphane William Gondoin chez Histoire & Collections éditions fait la différence entre commander et être obéie et bien qu'antérieur est la réponse (pour ne pas dire l'antidote) à celui de Ruggieri.
    [​IMG]

    Jeanne comme Jean (le Baptiste) devait parfois avoir l'impression de précher dans le désert quand elle appelait à la confession, prière, morale, interdiction de blasphème et juron. Après lecture, je pense qu'on écoutait et appelait à obéir à Jeanne, de façon très sélective, c'est-à-dire surtout quand elle appelait à la bravoure, galvanisait le moral ou ralliait les fuyards. Il est bien plus réaliste de voir dans son rôle de porte étendard plus un rôle de mascotte ou de "relique vivante" que de commandant tacticien.
    On connait la fameuse réplique "du sang français est en train de couler" quand elle est mise devant le fait accomplit découvrant à son réveil que "son" armée ne l'a pas attendue pour lancer l'assaut sur St Loup (Voir la scène à 59:44 dans le film quasi-centenaire de Cécil B. DeMille
    http://video.google.com/videoplay?docid=8553799350590600480# )
    Dans le téléfilm de Christian Duguay quand on demande à Sobieski si elle sait ce qu'est une couleuvrine, elle avoue son ignorance et explique qu'elle se reposera sur ses capitaines.
    Jeanne n'est pas elle-même un capitaine obéit

    L'est-elle comme sergent ?
    Quand elle choisit de grimper la première à l'assaut des Tourelles, une flèche la renvoie illico au couvent (des Augustins). Contrairement aux "ordres" de Jeanne l'assaut est stoppé. Je n'ai trouvé nul trace historique de l'initiative de Jeanne avec la tour d'assaut montré dans le film de Besson. Il semble que la prise des Tourelles soit plutôt due à l'attaque surprise du Commandeur de Giresme à partir d'Orléans et au génie français qui à réparé le pont pendant que l'attention anglaise se focalisait sur l'étendard de Jeanne.

    Comme chevalier lançant la charge?
    L'interview francetv s'ouvre sur la fresque de la charge de Jeanne à Patay que j'ai pu comtemplé dans la basilique de Domrémy (*). Le livre H& C prend version de Craig comme couverture. Jeanne l'égale de Bayard au pont de Garigliano ?
    Le compte rendu officiel de la poursuite des Anglais ne met guère en avant le rôle de Jeanne
    http://www.stejeannedarc.net/lettres/lettre_charlesVII_grenoble.php
    A quoi bon monter un "stratagème" si complexe si on ne s'en sert pas.
    D'après Stéphane William Gondoin, Jeanne n'était pas présente lors de la charge surprise de Xantraille et LaHire mais arriva avec le corps principal quand la bataille (ou le massacre) était déjà bien engagé. Dans le dernier numéro de "Prétorien" l'article sur cette bataille évoque même une possible absence physique de Jeanne, celle-ci ayant choisi d'aider l'armée en s'arrêtant pour prier à une croix de pierre existant encore aujourd'hui et dont la photo illustre l'article: "Les hommes d'arme batailleront et Dieu (prié par Jeanne) donnera la victoire.

    (*) H&C explique qu'historiquement cette image est fausse, mais au même titre que le Jésus de l'étendard johannique assis (tel Rainbow Bright) sur son arc-en-ciel la valide comme on ne peut plus représentative. Pour les catholiques français, c'est bien l'âme de Jeanne qui chevauche entre les chevaliers français lancé vers Patay tout comme celle de St Jacques chevauchait entre les chevaliers espagnols lancés à la Reconquista de Compostelle Pour La Hire, survivant d'Azincourt célèbre pour sa charge désastreuse, le résultat devait vraiment tenir du miracle.

    Comme général ?
    Le convoi sur Orléans était déjà planifié avec que Jeanne n'arrive à Chinon. Malgrès "les devoir de Jeanne envers Dieu, Dunois rempli le sien, cela de général d'une place forte assiégé et s'ocuppe de recevoir le convoi. Devant Paris, le duc de Lorraine lui transmet l'ordre royale de lever le siège.

    Comme ambassadrice ?
    Auprès de Dieu sans aucun doute, mais surtout auprès de Comte de Richemond, futur Duc de Bretagne où le charisme de Jeanne rattrape l'autorité inefficace de la Trémoille. Hors que ce soit à l'Antiquité, Moyen-Age ou à la Renaissance le jeu des alliances et trahison est certainement celui où les femmes excellent et sont largement reconnues (ou persiflées), ce n'est pas pour rien qu'on les prépare dès la naissance à l'idée du mariage politique.

    Comme aumonier ?
    Indubitablement et cela n'est plus synonyme de masculinité que de féminité, c'est parmi les saints, ou plus prosaïquement les fondateurs d'ordre ou supérieur de monastère ou couvent que l'on s'approche le plus de la parité hommes/femmes. Mais, dans les anciens temps, contrairement aux Musulmans, chez les Chrétiens ce n'est pas l'aumonier ou la sainte qui commande l'armée. Ste Genieviève n'est pas Mérovée, Aétius ou Théodoric, St Rémy ou Ste Blandine ne sont pas Clovis, Turpin n'est pas Roland, ni Pierre l'Ermite Godefroy de Bouillon.

    Au final je ne dirais pas que si l'armée français était une équipe sportive Jeanne en serait la capitaine... des pom-pom girls mais il faut reconnaitre qu'en terme de wargame elle brille plus comme bonus de moral et commandement auprès de la troupe que comme officier. Jeanne n'est d'ailleurs pas seule la femme impliquée de façon indirecte dans les actions guerrière. L'idée de "résistante" (comprenez espionne, révoltée, "brigantes", hors-la-loi, mercenaires...) commence un peu partout, non pour le prestige national mais comme nécessité face aux pillages, famine quand les hommes sont tous morts à Azincourt. Cf la thèse de M. Dubois
    http://www.unicaen.fr/mrsh/craham/revue/tabularia/print.php?dossier=dossier3&file=03dubois.xml
    Pierronne la Bretonne, Tassine, Colette Meno, Verete l'Evesque, Thomasse Raoul,.. étaient autant de Jeanne potentielles sans parler du cas de Claude des Armoises qui usurpa son identité.
    Les différences sont que:
    - Jeanne venant des Marches de Lorraine (le Bar) était compatible avec la prophétie de Merlin (*)
    - les soldats que Jeanne accompagnait (à défaut de les commander) gagnaient plus de batailles
    - Jeanne avait une place d'honneur au sacre cérémonie autant politique que religieuse ce qui rendait obligatoire la révision de son procès pour garder la validité de ce sacre.

    (*) Encore que "Du siège d'Orléans à la bataille de Patay, 1428-1429" explique que les mystiques étaient monnaie courante, on peut donc supposer qu'en "Cent Ans" de guerre les prophétie ne manquaient pas. Par exemple Arthur de Richemond aurait pu jouer sur le retour des celtes/bretons du Roi Arthur légendaire, sauveur des Gallois utilisés comme chair à canon par la noblesse saxonne et normande, les Ecossais étant depuis William "Braveheart" Walace enclin à les bouter tout comme les Irlandais.

    Finalement, si on rejette l'idée de divine providence, destin et choix de Dieu, la jeanne "historique n'a pas besoin d'autres explication que que le hasard: être au bon endroit, au bon moment dans le bon camp et, si cela n'avait pas été Jeanne une autre aurait eu cette chance en 126 ans de guerre. Le seul "stratagème" est, a-posteriori, la récupération habile par la propagande royale.

    Achat du Silence de Domrémy et Greux

    Dans le Répu du 6 janvier 2012, l'auteur "note aussi, en vrac que Domrémy et Greux ont été exempté d'impôts pendant 350 ans. "Il fallait payer leur silence"".
    En effet, voici le document
    http://www.stejeannedarc.net/lettres/lettre_exemption_impots_domremy.php
    Les franchises ne sont pas rares Thionville fut exemptée de diverses taxes avec comme contrepartie la mise à disposition d'une garnison au service du comte de Luxembourg.
    1) Domremy est une enclave entre le Saint Empire et les territoire bourguinons, le Roy peut difficilement en faire venir l'impôt, en l'occurence principalement la Taille (impôt de guerre finançant la taille des lances) et les droits de passage vers la Lorraine
    2) qui paye la Taille ? exporte/importe des produits agricoles ? les propriétaires fonciers et qui sont les plus gros propriétaires fonciers de Domrémy: la famille de Jeanne.
    3) quel est l'avantage de payer la Taille ? l'exemption du "service militaire" or l'anoblissement de la famille d'Arc les exempte de fait mais en période de guerre ce n'est pas une panacée. Les frères de Jeanne et leurs fils sont désormais chevaliers et mobilisables au bon vouloir du Roy ou de son vassal pour le Bar, c'est à dire notre Duc de Lorraine
    http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/maison.htm#DARC
    Toutefois ils ont usage des privilèges et droits de la noblesse
    http://www.stejeannedarc.net/lettres/lettre_anoblissement_jeanne.php
    comprennez celui de porter les armes pour maintenir l'ordre et rendre la basse justice (percevoir des amendes judiciaires et mettre au pilori mais pas de condamner à mort ou à de longues peines) et soliciter des corvées des serfs qui s'installeraient sur leur terres. Hélas, les rançons peuvent être ruineuses..

    L'exemption de Jacques et Isabelle est la moindre des choses quand on retient leurs enfants sous l'étendard aux lys.

    Ainsi le Roy n'achète pas le silence, c'est une procédure normale, la conversion de l'impôt économique (payer en monnaie ou biens) en "impôt de sang" (fournir des soldats) dans une enclave inexploitable et sujette au pillage bourguignon. Jacques et ses voisin maintenant "officiellement" le droit de former une milice armée pour défendre le canton au lieu de fuir à Neufchateau grossir le nombre de bouches à nourrir intra-muros.
    D'ailleurs, il y en aurait eu des silences à acheter, voici la liste des témoins que Charles aurait du corrompre
    http://www.stejeannedarc.net/rehabilitation/plan.php
     
    Dernière édition: 24 Janvier 2012
  18. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    [​IMG]

     
  19. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

    Vie de Jeanne d'Arc par Anatole France

    Rien de bien original, mais vu que l'auteur est mort en 1924, le texte a le mérite d'être Domaine Public, facilement exportable sur tablette mais surtout de citer ses sources historiques pour des recherches plus approfondies.
    http://www.gutenberg.org/files/33692/33692-h/33692-h.htm
    En tant que wargamer, j'apprécie la qualité de la carte d'Orléans et en tant que rôliste le receuil de légendes +/- vraisemblables du chapitre XIX. En effet en ce XVe siècle superstitieux ce n'est pas tant la véracité des faits qui comptait que la croyance des gens en ceux-ci.
     
    Dernière édition: 18 Septembre 2012
  20. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

Partager cette page