La guerre a coups d'hommes

Discussion dans 'Livres' créé par lorrain54, 21 Mars 2014.

  1. lorrain54

    lorrain54 Lorrain(e) passionné(e)

    Inscrit:
    29 Novembre 2009
    Messages:
    1,927
    J'aime reçus:
    230
    Points:
    201
    Localité:
    dombasle sur meurthe
    Kriegspiel aime ça.
  2. MamLéa

    MamLéa Modératrice

    Inscrit:
    15 Février 2008
    Messages:
    21,463
    J'aime reçus:
    1,045
    Points:
    486
    Localité:
    Toulois (54)

    [​IMG]

    ~25 euros​

    ER du 4/03
     
    Kriegspiel aime ça.
  3. lorrain54

    lorrain54 Lorrain(e) passionné(e)

    Inscrit:
    29 Novembre 2009
    Messages:
    1,927
    J'aime reçus:
    230
    Points:
    201
    Localité:
    dombasle sur meurthe

    Le livre de Patrick-Charles Renaud " Laguerre a coups d'hommes " a obtenu
    le prestigieux Prix Erkmann-Chatrian en 2014
     
    Lothringer aime ça.
  4. Kriegspiel

    Kriegspiel Lorrain(e) occasionnel(le)

    Inscrit:
    27 Janvier 2010
    Messages:
    288
    J'aime reçus:
    26
    Points:
    86
    Localité:
    Canton de Theodonis Villa

    "CHÈRE FEMME et enfants ... Patrick-Charles Renaud en a recueilli beaucoup de ces témoignages"
    Dans Die Katrin wird Soldat/Catherine soldat Adrienne Thomas ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Adrienne_Thomas) nous apprend a nous méfier des témoignages épistolaires.
    Son personnage, pas vraiment "va-t-en-guerre" commençait pourtant toutes ses lettres par des trucs "patriotiques et guerriers" ainsi le responsable de la censure (qui avait beaucoup à lire) passait à la lettre suivante sans prendre la peine de contrôler les autres pages qui comportaient souvent des choses beaucoup moins bellicistes (genre mieux vaut un anonyme valide qu'un héro infirme, problèmes pour de rationnement à cause de la fichue guerre,...)
    Nombre de lettres décrivant la réalité de la guerre (et surtout du moral de ceux envoyés à l'abattoir) ont du être détruites sauf si elles atteignait la limite pour justifier d'une accusation de trahison.

    "Nombreux étaient les soldats qui, comme dans ma propre famille, étaient présents des deux côtés de la frontière...insignes du régiment allemand où son cousin avait été mobilisé"
    Au lycée on m'avait enseigné que le Reich avait plutôt tendance à envoyer les soldats d'Elsass-Lothringen sur le front russe et les Prussiens-Orientaux (c'est dire +/- les Polonais) sur le front français par crainte des désertions/fraternisation. Mais en 1917 seul restait le front occidental. Ceux de ma famille qui était dans le camp germano-mosellan étaient, à ce que l'on m'a raconté plutôt cantonnés à des fonctions non-combattantes (brancardier). Méfiance du Reich en 17 ou Histoire revisitée après 18 (et surtout après 45) pour faire profil bas face aux bons Gaulois...

    Parfois je me demande si les parents à la forte fécondité de 191x aimaient moins leurs enfants ou simplement les aimaient différemment ou si la vie dans ces années là (surtout dans le milieu ouvrier qui n'avait pas encore connu les réformes du Front Populaire) était tellement misérable que finalement la Guerre était une forme de suicide vu qu'ils n'avaient pas grand chose à perdre et bien peu à gagner s'il survivaient jusqu'à la victoire (je n'ai pas eu vent de logements ou fond de commerce allemands offert aux Lorrains dont les parents avaient migrés en 1870)

    Combien possèdaient une parcelle de la terre qu'on leur demandait de défendre ?
    Les citadins étaient locataires, beaucoup de paysans métayers ou ouvrier agricole, les mineurs et métallo logés par l'entreprise. A priori on s'était remis des changement de propriétaires en 1870 aussi bien que de celui de 1633...
    La perte d'un enfant quand on en a 9 autres (dont 3 ramènent des sous en travaillant à l'usine depuis leur 14ans alors que papa avait commencé à 12 ans) n'est pas certes moins douloureuse que celle de l'enfant unique, mais ne met pas sérieusement en question l'avenir de la lignée ni la possibilité d'avoir un bâton de vieillesse pour s'occuper de vous en l'absence de régime de retraite.

    La France qui refusait le droit de vote à ses femmes et "indigènes" était-elle plus démocratique que les empires centraux où une noble polonaise ou vénitienne ambitieuse pouvait faire son chemin aussi bien qu'une prussienne ou autrichienne et un fonctionnaire tchèque ou lithuanien faire carrière dans les administrations impériales ?
    Le colonialisme civilisateur latin et britannique meilleur que le méchant pangermanisme ?
    (comme si les Francs & Anglo-Saxons n'étaient pas aussi Germains)

    Autre temps, autres moeurs que ne peuvent comprendre (et encore moins juger) les parents de l'enfant unique qui a sa chambre personnelle pour être au calme pour leçons & devoirs, pour les études duquel ils s'endettent, auquels ils veulent laisser la maison (enfin remboursée après un prêt de ving-cinq ans) en héritage et pour lesquels il serait intolérable qu'un sniper analphabète mette fin à une lignée de "Français de Souche"... dont le trisaïeul a fait la Grande-Guerre.

    Trisaïeul conditionné dans "haine du boche" par l'école de Jules Ferry temple laïque et obligatoire où trônait l'icône idolâtrée de la douce France amputée telle la Vénus de Milo.
    [​IMG]
    Trisaïeul rongeant son frein "en face de cette ligne bleue des Vosges d'où monte jusqu'à mon cœur fidèle la plainte touchante des vaincus", ce qui explique peut-être sa détermination à participer "la fleur au fusil" après un service militaire de 2 ans (1) à ce carnage collectif avec son allure hirsute de Poilu sous le chant du Rossignol (2).

    Loin de moi l'idée de faire passer les vainqueurs de Verdun pour des proto-fascistes assoiffés du sang impur Austro-Hongrois qu'ils ne désiraient que revoir abreuver leurs sillons, mais les Impériaux de 14-18 ne sont pas les nazis de 39-45, et la Guerre contre le Mal fut celle commencée en 17 par notre Duc Karl pour mettre fin aux tueries fratricides (3) en laissant un semblant de dignité et de sécurité à tous. Guerre qu'il perdra face au partisans de l'humiliation et de la revanche à outrance des deux camps.

    (1) étendu à 3 en 1913 (avec effet rétroactif ?), de plus certains réservistes ont pu servir dans un http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataillon_scolaire toute ressemblance avec la Hitlerjungend et la Wehrmacht serait (-elle) fortuite (?)...
    Aujourd'hui un contrat de base pour un professionnel de l'Armée de Terre est un CDD de 4 ans renouvellable, seule la Légion fait signer pour 5 ans mini. Le mobilisé de 1914 partait donc avec plus de motivation & formation (mais d'une qualité douteuse car tenant peu compte des évolutions techniques) que certains engagés d'aujourd'hui en OPEX...
    (2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Barrès#Le_rossignol_des_carnages
    (3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Ier_(empereur_d'Autriche)#Une_mani.C3.A8re_nouvelle_de_g.C3.A9rer_le_conflit
     
    Dernière édition: 5 Mai 2015

Partager cette page